Les 7 phases du Burn-Out selon Burisch

Le Burn-Out est souvent un processus qui se développe doucement, insidieusement depuis des mois voir des années.

Burisch a identifier 7 phases dans le Burn Out mais elles n’apparaissent pas forcément dans l’ordre et certaines phases peuvent bien évidement se superposer.

  1. La phase des signes avant-coureurs 

Dans cette phase, on peut remarquer un engagement accru pour certains objectifs professionnels (exemple : augmentation des heures supplémentaires au travail).

La personne et son entourage peuvent constater les 1ers symptômes d’épuisement, de fatigue et de perte de motivation pour d’autres activités en dehors du travail. 

Souvent, cela s’accompagne des premiers troubles somatiques : troubles gastro-intestinaux, fortes sudations, maux de tête, vertiges, troubles du sommeil…

2. La phase de réduction de l’engagement

Dans cette phase on observe un début de retrait social: la personne se désengage de l’influence extérieure, est plus taciturne, et montre les premières attitudes négatives envers son travail (exemple : agit de manière plus égoïste, pense davantage à son intérêt).

3. La phase des réactions émotionnelles

La personne est de plus en plus pessimiste avec un sentiment d’infériorité.

Elle peut blâmer et exprimer des reproches vis-à-vis des autres, ce qui entraine un impact sur ses relations aux autres avec des réactions de rejet ou d’irritation des autres. Cela va alors intensifier le processus de burn out installé.

De plus, les perceptions négatives qu’a la personne d’elle-même sont confirmées par l’extérieur, ce qui renforce négativement sa perception intérieure et alimente la spirale négative du processus du burn out.

4. La phase de la baisse des capacités cognitives

Dans cette phase apparait des Baisses des capacités de concentration,  de mémoire, de la motivation avec une détérioration de la flexibilité mentale.

Ces difficultés peuvent être perçues par la personne elle-même ou par son entourage ce qui alimente encore la spirale négative qui tourne de plus en plus vite vers le bas.

5. La phase du déclin de la vie émotionnelle et sociale

La personne surmenée devient indifférente et évite dès que possible tout contact avec les autres, elle ne peut plus s’identifier aux autres ou être compatissante.

Elle devient émotionnellement insensible, n’est plus capable d’éprouver de la joie, ou seulement de manière limitée. Elle perd tout intérêt pour ce qui lui tenait à cœur avant. Elle abandonne certains de ses loisirs ou hobbys.

L’anhédonie va apparaitre : la personne n’aura plus aucun désir ni joie : perte fréquente de l’appétit, baisse de la libido.

Nous sommes dans le début de la dépression d’épuisement.

6. La phase des réactions psychosomatiques

On va observer dans cette phase les mêmes réactions déjà observées en phase 1, mais dans cette seconde phase les symptômes deviennent plus douloureux : contractions musculaires, céphalées, mal de dos, douleurs rhumatismales, troubles du sommeil avec difficultés d’endormissement et/ou réveils nocturnes.

La personne est incapable de récupérer pendant ses temps de repos même pendant un congé de plusieurs semaines.

Souvent, changements dans les habitudes alimentaires, certains ne mangent presque plus ou de manière excessive.

Pour tenir, la personne va augmenter sa consommation de tranquillisants/stimulants : alcool, caféine, tabac, drogues…

C’est pendant cette phase qu’apparaissent des troubles de l’adaptation avec réaction dépressive, trouble de l’anxiété, TOC…

7. La phase de dépression et de désespoir

Dans cette phase, on peut observer un sentiments d’inutilité généralisé, des attitudes négatives combinées a une peur du futur, un désespoir existentiel qui peut conduire à des idées suicidaires ou au suicide.

On parlera de dépression modérée ou sévère dans le cadre d’une dépression d’épuisement au travail.

Il est important de connaitre ses phases afin de repérer la flèche descendante insidieuse qui mène au Burn-Out et pouvoir ainsi mieux prévenir le risque de Burn-Out qui, une fois installé, laisse des marques indélébiles sur votre santé physique et psychique.

Prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *