Les causes du Burn Out

Dans chaque pathologie chronique qui existe, on retrouve 2 facteurs qui se rencontrent et créer la maladie : Une vulnérabilité qui est propre à la personne et un environnement « toxique » pour elle.

Qu’est-ce que le Burn-Out ?

  • C’est un processus de dégradation lié au rapport au travail qui entraine ce que l’on appelle une dépression d’épuisement.
  • Cette dépression d’épuisement concerne ensuite tous les aspects de la vie de la personne.
  • La dépression d’épuisement peut engendrer ensuite des dépressions récurrentes dans la vie de la personne.

Les vulnérabilités retrouvées dans le Burn-Out

Chacun dispose de forces et de faiblesses qu’il convient d’identifier afin de pouvoir les gérer (et se protéger) de manière appropriée en fonction du contexte de la situation dans laquelle nous évoluons.

La personnalité de la personne joue un rôle important. Par exemple : instabilité émotionnelle/schéma de perfection/réaction face au stress chronique.

  • La perception que la personne va donner à la situation : la situation est-elle perçue comme menaçante ou comme un défi personnel ?
  • Les traits de personnalité de la personne :
    • Les personnes avec une exigence élevée/perfectionnistes mènent un style de vie axé sur la réussite et elles ont besoin de contrôler leur environnement privé et professionnel. Ces personnes encourent un risque plus élevé de  souffrir de Burn-Out et de maladies cardio-vasculaires.
    • Les personnes croyant que leur performance ou leur sort dépendent surtout d’elles-mêmes : Elles contrôlent leur propre vie et leur environnement Exemple : les succès sont reliés au travail durement mené et aux décisions prises . Les échecs sont aussi attribués à leurs responsabilité. Elles se rendent 100% responsables des choses « C’est par mes actions que ça arrive ! »
    • Les personnes qui s’exposent à l’influence des autres ou s’en remettent au destin, qui vivent pratiquement à la merci des conditions extérieures et des autres personnes, encourent un risque de Burn-Out plus élevé.

Ces personnes croient que leurs performances ou leur sort sont avant tout déterminés par des facteurs extérieurs hors de leur influence. On parle de personnalité passive «  Je ne peux rien faire pour mon avenir, pourquoi essayer, ce qui doit arriver arrivera, fataliste.. Il m’arrive des choses mais je n’y suis pour rien »

Les personnes moins enclins à souffrir de Burn-Out

Ce sont les personnes avec un fonctionnement souple. Elles ont une attitude engagée dans les activités quotidiennes et exercent un contrôle positif sur les évènements extérieurs tout en restant ouvertes aux changements.

L’environnement retrouvé dans le Burn-Out

  • Surcharge de travail
  • Forte pression ressentie 
  • Niveau d’exigence élevé mais faible niveau de contrôle de la situation 
  • Faible soutien social (de la part de la hiérarchie ou des collègues) 
  • Manque de marge de manœuvre
  • Manque d’équité dans les relations professionnelles
  • Manque de reconnaissance (Perception d’un déséquilibre entre les coûts (efforts) et les gains (salaire, compliments) 
  • Perte de sens pour la personne dans ce qu’elle fait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *