STRESS ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Les principaux symptômes liés à l’anxiété/stress  en lien avec le travail: 

  • Manifestations Physiques (fatigue généralisée, maux de dos, tensions musculaires, troubles du sommeil, maux de tête, douleurs articulaires, douleurs musculaires (cou, dos, épaules), troubles digestifs, infections cutanées…)
  • Manifestations émotionnelles et affectives (sentiment de vide, d’impuissance, perte de confiance en soi, irritabilité, sensibilité et nervosité accrue, irritabilité, agressivité, puis dans un second temps des symptômes dépressifs : apathie, auto-dévalorisation, perte d’intérêt et de plaisir dans la vie quotidienne)
  • Manifestations cognitives (difficultés de concentration, de mémoire, indécision, difficultés de concentration, d’apprentissage, de mémorisation, difficulté à la prise de décision, rumination mentale)
  • Manifestation comportementales (repli, isolement, agressivité, attitude négative envers le travail, démotivation, addictions, troubles alimentaires).

Le modèle tridimensionnel de Maslach&Jackson parle de 3 dimensions : 

Il y a des « stresseurs » qui vont amener à :

  • Un épuisement émotionnel : fatigue psychique et physique, sensation de vide, impression d’être vidé physiquement, émotionnellement face aux exigences émotionnelles du travail.
  • Une dépersonnalisation / deshumanisation : insensibilité, repli, désinvestissement de la relation à l’autre, retrait, indifférence. Se traduit par une insensibilité au monde environnant, un repli sur soi, une rupture par rapport aux personnes dont on a la charge (élève, clients, patients etc) , un désinvestissement psychologique.  L’individu ne se reconnait plus, ne sait même plus ce qui l’anime

 Ces 2 premiers caractéristiques (épuisement émotionnel + dépersonnalisation) sont les prémices :

  • D’une diminution de l’accomplissement personnel au travail : impression de ne pas être à la hauteur des exigences du poste, impression d’échec professionnel, de gâchis.

Les répercussions de ce stress, de cette souffrance au travail qui devient chronique va être à l’origine du Burn Out

Le Burn Out ne survient pas d’un jour à l’autre, il s’immisce progressivement sans forcément en avoir conscience et glisse vers un état d’épuisement. 

Le Burn Out est la conséquence d’un stress chronique (= détresse psychologique qui peut entrainer divers symptômes et parfois le déclenchement d’un trouble) dont les répercussions sont les suivantes :

  • Physiques : tensions musculaires, troubles du sommeil, maux de dos, problèmes gastro-intestinaux, troubles cardiovasculaires ou musculo squelettiques, hypertension …
  • Psychologiques : diminution de la confiance en soi, difficultés de concentration, mémoire, prise de décision…
  • Comportement : irritabilité, agressivité, le repli sur soi…

La source du Burn Out est donc très physiologique. Il est donc important d’en repérer les signes avant-coureurs tel que la fatigue croissante qui nécessite l’augmentation d’excitants tel que la caféine pour « tenir », l’utilisation de somnifères ou d’alcool pour dormir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *